Cet article date de plus d'onze ans.

Eric Besson hué à Sciences-Po jeudi soir

"Besson accueilli sous les huées à Sciences-Po", titre vendredi Liberation.fr
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Eric Besson, ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale (© AFP/THOMAS COEX)
"Besson accueilli sous les huées à Sciences-Po", titre vendredi Liberation.fr"Besson accueilli sous les huées à Sciences-Po", titre vendredi Liberation.fr

Le site internet du quotidien raconte "le comité d'accueil" réservé au ministre de l'Immigration par "150 étudiants, opposés au débat sur l'identité nationale".

Attendu vers 16h30 pour un "débat sur la diversité", le ministre est arrivé avec deux heures de retard.

"Pour l'accueillir, 150 étudiants irrités par le débat sur l'identité nationale et soucieux de le faire savoir. Et une banderole «Identité cassoulet», poursuit Libération.fr.

"Besson Démission !" criaient certains élèves


"Dans les couloirs, ce jeudi soir, 150 élèves protestent à coups de «Besson Démission» ou de «Régulariser les sans-papiers.» On entend aussi, toutes les 2-3 minutes, «Travail, famille, patrie, c'est pas ça notre identité." raconte Libération.fr. Selon le même article, une banderole "Besson expulsion" a été déployée pendant le débat, auquel assistait le président socialiste de la région Ile-deFrance, Jean-Paul Huchon.

Plusieurs tweets d'étudiants de Sciences-Po ont fait était de la scène et des contrôles d'identité pour accéder à l'école de la Rue Saint-Guillaume :

"La péniche de Sc Po Paris crie "résistance" ctre la venue d'Eric Besson dans les murs de l'IEP #identité_nationale http://twitpic.com/odov0"

"Manif dans le hall du 27 rue saint Guillaume. Les CRS entourent Sciences Po. La raison? L'arrivée d'Eric Besson!"

"Contrôle d'identité à l'entrée de Sciences Po pour la venue d'Eric Besson, joyeuse ambiance au programme."

"les photos du comité d'accueil d'Eric Besson en Péniche:" http://bit.ly/mRDBt .

Selon Libération toujours, le ministre a ensuite filé par l'arrière du bâtiment, après un débat auquel il aurait relativement peu participé. Plus tard dans la soirée, il était l'un des invités de l'émission "Ce soir ou jamais" de Frédéric Taddéi.

-> A voir aussi sur le site de France 3 :
"Ce soir ou jamais" du 5 novembre, avec Eric Besson

-> A lire sur le même sujet :
Mémoire et identité nationale : "l'impasse identitaire" analysée par Emmanuel Hoog dans "Mémoire année zéro"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.