Cet article date de plus de dix ans.

EDF vendra à ses concurrents son électricité d"origine nucléaire au prix souhaité

Le ministre de l'industrie Eric Besson a en effet confirmé mardi qu'EDF vendrait à ses concurrents un quart de son électricité d'origine nucléaire au prix de 40 euros le MGW à compter du 1er juillet, puis de 42 euros à partir du 1er janvier 2012.Cette hausse devrait entraîner un relèvement sensible de la facture énergétique des particuliers.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Usine nucléaire de Cruas Meysse (7 avril 2011) (AFP/PHILIPPE DESMAZES)

Le ministre de l'industrie Eric Besson a en effet confirmé mardi qu'EDF vendrait à ses concurrents un quart de son électricité d'origine nucléaire au prix de 40 euros le MGW à compter du 1er juillet, puis de 42 euros à partir du 1er janvier 2012.

Cette hausse devrait entraîner un relèvement sensible de la facture énergétique des particuliers.

L'Etat va dans le sens de ce que demandait l'électricien français, écrit mardi Le Figaro Economie.

GDF Suez réclamait 35 euros du MWH
Dans le cadre de la réforme du marché français de l'électricité (loi Nome), EDF demandait que ce prix de départ soit fixé à 42 euros et qu'il évolue progressivement vers 45 à 46 euros par mégawatt/heure, tandis que ses rivaux, parmi lesquels GDF Suez réclamaient 35 euros.

Hausse de tarifs à prévoir d'ici 2015
Le gouvernement aura finalement opté pour un dispositif en deux temps, en vertu duquel un prix de 40 euros par mégawatt/heure s'appliquerait à compter du 1er juillet et pour six mois, avant de passer à 42 euros.

Une décision était attendue dans les prochaines semaines de la part du gouvernement sur ce prix, qui devrait mécaniquement entraîner une hausse de tarifs d'ici à 2015. Le rapport rendu par le haut fonctionnaire Paul Champsaur sur la loi Nome "sous-tendait que la majoration des tarifs réglementés d'ici 2015 pourrait atteindre en moyenne 6,5% par an". Sans compter le coût de la révision des centrales nucléaires, après la catastrophe de Fukushima, qui pourrait également être répercutée sur le consommateur.

L'action EDF grimpe à la Bourse de Paris
Après l'annonce d'Eric Besson, l'action EDF gagnait 3,5% à 9h à la Bourse de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.