Cet article date de plus de neuf ans.

Villepin se dit "empêché" d'être candidat à la présidentielle

L'ancien Premier ministre n'a pas pu réunir les parrainages d'élus nécessaires à sa candidature.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dominique de Villepin lors d'un discours à Nantes (Loire-Atlantique) le 15 février 2012. (DAMIEN MEYER / AFP)

"Je suis empêché de me présenter à l'élection présidentielle, faute des parrainages requis. Mais notre mission continue et notre engagement pour la France reste intact", a annoncé vendredi 16 mars, jour de la date limite du dépôt des 500 signatures d'élus au Conseil constitutionnel, l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin. 

Présent dans les médias, le télégénique Dominique de Villepin a mené une drôle de campagne depuis l'annonce de sa candidature le dimanche 11 décembre 2011. Il n'a pas franchement multiplié les déplacements de terrain. Et il n'a organisé aucun meeting. Piliers de sa stratégie, ses comités locaux se sentent laissés à l’abandon, voire "bernés". 

Appel à l'union nationale

Forcé de renoncer, Dominique de Villepin dit mesurer aujourd'hui "la déception" de son équipe et des militants de son parti. Il affirme vouloir dès aujourd'hui se tourner "résoluement vers l'avenir". Devant l'urgence de la crise, l'ex Premier ministre estime notamment que le pays ne peut "plus continuer à subir l'alternance des partis, les majorités courtes aux idées courtes".

"L'union nationale est la seule issue. Elle est difficile aujourd'hui (...) elle sera inévitable six mois ou un an plus tard, lorsqu'il s'agira de répondre au défi financier immense, lorsque la dette se rappellera à nous, une fois de plus", fait-il valoir. Et il ajoute : "En août, en septembre, les promesses de la campagne électorale seront depuis longtemps cendres et poussière. Ce message-là, je vous le garantis, restera intact. Préparons-nous à faire notre devoir, encore et toujours. A la colère et à la peur, sachons opposer, une fois de plus, inlassablement, la raison et l'espoir".

Invité du 20 heures de France 2, Jeudi soir il avait indiqué qu'il ne disposerait pas, "sauf miracle", des 500 parrainages. 

FRANCE 2

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.