Dieppe : la patinoire municipale est en synthétique

La municipalité a opté pour ce choix à cause des températures douces en hiver. Une équipe de France 3 vous fait découvrir cette patinoire fabriquée dans une matière plastique.

France 3

À Dieppe (Seine-Maritime), la patinoire municipale attire jeunes et adultes. Hervé est sexagénaire, il est venu patiner avec son petit-fils dès l'ouverture de la patinoire synthétique, une matière plastique. "C'est un bon compromis parce que cela permet de glisser plus. L'année dernière, il y a eu des problèmes avec les températures, ça fondait tandis que là avec les rollers, c'est au poil", se réjouit Hervé. 

De grosses économies pour la ville

Avec des températures de plus en plus douces en hiver, difficile de gérer une patinoire glace qui se transformait en pataugeoire, alors la municipalité a opté cette année pour un équipement synthétique. "C'est à la fois écologique et économique. Le coût d'une patinoire synthétique est moins élevé qu'une patinoire glace, la facture d'énergie en plus, on est sur une baisse de l'offre de 12 000 pour la patinoire et de 6 000 euros par la facture d'énergie", explique Christophe Hébert, responsable des animations.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plus grande patinoire de France sous la verrière du Grand Palais à Paris avec 1800 mètres-carrés dédiés à la glisse - 12 décembre 2012
La plus grande patinoire de France sous la verrière du Grand Palais à Paris avec 1800 mètres-carrés dédiés à la glisse - 12 décembre 2012 (MIGUEL MEDINA / AFP)