Des vents violents font un mort par noyade dans l'Aude

Des milliers de foyers ont par ailleurs été privés d'électricité dans le sud de la France. 

Les vents violents qui ont traversé le sud-ouest de la France mardi 5 mars ont coûté la vie à un pêcheur à la ligne, jeté à la mer par le vent ou une vague dans l'Aude. Le corps de ce Narbonnais de 45 ans a été découvert vers 13h par un promeneur, flottant à l'entrée du port de Gruissan.

En Haute-Garonne et dans le Tarn, en alerte orange depuis lundi matin, aucun accident mortel n'a été enregistré. Un motard a été atteint par la chute d'un arbre près de Carbonne, dans le sud de la Haute-Garonne et a été hospitalisé mardi mais ses jours ne semblent pas en danger, selon les gendarmes.

Les rafales de vent d'autan (vent du sud-est venu de la Méditerranée), qui ont atteint par endroit 120 km/h, n'ont pas détruit d'habitations ou ravagé de toitures, mais ont provoqué des centaines de chutes d'arbres ou de branches, parfois de poteaux électriques. Les conséquences les plus significatives ont ainsi concerné la distribution électrique. ERDF, la filiale distribution d'EDF, a recensé 12 000 foyers privés de courant en Aquitaine et Midi-Pyrénées mardi à la mi-journée, pour l'essentiel en zones rurales.

France 3