Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo 6 juin 1944, à Omaha Beach : "Sommes cloués sur place par artillerie ennemie, crucifiés plutôt"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

France 4 diffuse, lundi 10 juin, à 20h45, un documentaire intitulé "6 juin 1944, la lumière de l'aube" consacré au Débarquement.

Au début du mois de juin 1944, tout est prêt pour le Débarquement initialement prévu le 5 sur les côtes normandes. Mais une tempête éclate sur la Manche. Le général Eisenhower est forcé de rappeler les bateaux. L’opération "Overlord" est désormais compromise à cause des mouvements entamés, qui risquent d’alerter les Allemands. Pourtant, le 4 juin au soir, les prévisions météo sont un peu moins pessimistes. Cette nuit-là, en une demi-heure, Eisenhower prend une décision qui met en jeu le sort du monde : il donne son feu vert. Le Débarquement aura lieu le 6 juin 1944.

Omaha la slanglante

Sur la plage d'Omaha (Calvados), longue de 6 km, 34 000 Américains débarquent à l'aube. Le 116e bataillon fait partie de la première vague. Il est composé de jeunes soldats qui n'ont jamais connu le feu. Parmi eux, le photographe Robert Capa. On le sait, la météo n’est pas de la partie et le manque de visibilité a des conséquences tragiques. A l'approche du rivage, le feu allemand se déchaîne. Certaines barges explosent avant même d’avoir accosté. Ceux qui arrivent sur la plage sont fauchés par les balles de l'ennemi. Ce jour-là, les Américains perdent plus de 3 000 soldats sur la plus meurtrière des cinq plages du Débarquement, bientôt surnommée "Bloody Omaha". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Débarquement du 6 juin 1944

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.