Débarquement : le guide qui apprenait aux GI à bien se comporter en France

Un livret nommé "A Pocket Guide to France", distribué massivement aux GI juste avant le débarquement, donnait des conseils aux soldats américains pour s'adapter à cette contrée exotique.

La couverture du guide \"A Pocket Guide to France\", distribué aux soldats américains avant le débarquement de Normandie en 1944.
La couverture du guide "A Pocket Guide to France", distribué aux soldats américains avant le débarquement de Normandie en 1944. (DR)

"Nous sommes les amis des Français, et ils sont les nôtres." Cette phrase qui conclut le guide A Pocket Guide to France peut résumer l'esprit de cet ouvrage. Rédigé à Washington, ce manuel donne des conseils sur la France aux soldats américains sur le point de débarquer en Normandie, en juin 1944. Il s'agit de bien se comporter, de connaître le système décimal ou les coutumes locales et d'être capable de prononcer quelques mots.

Le livret, imprimé à des centaines de milliers d'exemplaires, n'oublie pas de rappeler les raisons de l'engagement américain contre l'ennemi nazi. Pour les plus curieux, une traduction de ce guide, devenu drôle malgré lui, est disponible sous le titre Guide pratique de la France à l'usage du libérateur américain. Francetv info vous propose de découvrir les cinq conseils donnés aux soldats américains avant de fouler le sol français.

Les cérémonies du 6 juin en direct de Normandie

1Sachez-le, les Français sont fiers et individualistes

Le guide tente d'abord de rassurer les GI en expliquant que les Français ne sont pas si différents des Américains, "en dehors du fait qu'ils parlent une autre langue". Mais pour éviter tout choc culturel et préparer les troupes, il s'attache à décrire le "caractère national" de ces lointains cousins d'outre-Atlantique. Il est ainsi indiqué que les Français sont fiers de leur pays autant que les Américains. 

En plus d'être "vifs d'esprit", ils sont aussi "réalistes", autrement dit pragmatiques. Le guide explique à ce sujet que "même dans la défaite, les Français ne se laissent pas facilement berner", sous-entendu par le système de collaboration nazi. Les Français sont également économes, qu'ils soient riches ou pauvres. Pour preuve, ils réussissent à survivre à l'occupation grâce à "leurs modestes économies". Plus important, ils sont attachés aux "valeurs traditionnelles" comme l'art, la religion, la propriété privée et surtout la famille. Ainsi, il est indiqué qu'il "y a très peu de divorcés en France". Autre temps, autres mœurs

Selon le petit livre, les Français sont "individualistes", ce qui explique l'instabilité de leur système politique : "Il n'y a pas seulement deux façons de voir les choses en France, la vôtre et celle du voisin. Il y en a des douzaines." Autres caractéristiques, ils sont éloquents, polis, discrets et "de merveilleux cuisiniers", une raison de leur "réputation de savoir-vivre". Les soldats américains sont donc invités à apprendre quelques mots à l'aide du glossaire présent à la fin du guide.

2Méfiez-vous, les espions sont partout

Pour l'état-major, l'enjeu de ce guide est aussi la réussite de l'opération Overlord. Quelques règles de sécurité sont donc rappelées pour évoluer dans un pays occupé par les nazis depuis presque quatre ans : "Souvenez-vous que le loup est dans la bergerie." Le manuel donne ainsi un conseil simple : se taire. "Le mieux que vous ayez à faire est de garder pour vous-même toute information (…) susceptible d'intéresser l'ennemi."

Puis le guide aborde le sujet des "soi-disant prostituées françaises", qui travailleraient en réalité pour les nazis. Les GI sont donc invités à la plus grande méfiance afin de ne pas révéler de renseignement aux services secrets ennemis. Pour plus de dissuasion, le guide évoque les maladies vénériennes, prétendument plus fréquentes en France : "Ce serait un mauvais souvenir de Paris à ramener chez vous."

3Réfléchissez bien avant d'épouser une Française

L'US Army ne semble pas très favorable aux mariages franco-américains. Elle fait donc tout pour dissuader les soldats d'envisager la noce. Le manuel évoque d'abord les complications inhérentes à la vie de soldat : l'incertitude des déplacements futurs, les risques encourus... Puis le guide évoque la réglementation américaine très stricte en la matière. Le gouvernement "ne paiera pas le transfert" ou le transport des éventuelles épouses depuis une zone de combat jusqu'aux Etats-Unis, et ce pendant très longtemps. De toute manière, il est rappelé que les militaires ne peuvent se marier sans l'autorisation de leur officier supérieur.

"On a trop souvent décrit la France comme un pays frivole où l'on peut aborder les femmes avec des clins d'œil coquins et des tapes discrètes sur les fesses." Pour décourager un peu plus les GI, le manuel souhaite battre en brèche quelques idées reçues sur les Françaises. "Convenables et sérieuses", ces dernières ne "sortent jamais sans chaperon", et pour obtenir un rendez-vous, il faut généralement rencontrer les parents de la demoiselle. 

4Ne parlez pas de politique

La politique est un sujet sensible dans la France de 1944 et l'état-major américain le sait. Il demande ainsi aux soldats de rester en dehors des "affaires internes" qui concernent les Français, pour ne pas faire le jeu des nazis qui cherchent à diviser pour mieux régner : "Des désaccords entre ceux qui combattent Hitler peuvent toujours lui fournir une aide dangereuse." Il est ainsi demandé aux GI de ne pas se mêler des discussions sur l'avenir de la France : "Sa défaite l'a rendue inquiète pour son indépendance future. L'invasion alliée va lui apporter des problèmes supplémentaires et beaucoup de débats."

"N'allez pas pousser qui que ce soit dans les querelles au sujet du passé." Le guide alerte ainsi sur les blessures de l'histoire récente. Il souligne que certains Français cultivent un ressentiment à l'égard des Anglais, qui ont sauvé "le gros de leur armée dans la fuite héroïque de Dunkerque" au moment où la France était à genoux devant l'invasion nazie. Au nombre des sujets à éviter, le manuel évoque également les divisions au sein de la résistance française, notamment concernant le général de Gaulle.

5Adaptez-vous à la France

"Vous êtes un hôte des Français", rappelle le livret. Il invite donc les soldats à se conformer à l'image que les Français sont censés avoir des Américains, à savoir "toujours prêts à donner un coup de main aux plus faibles", "gentils", avec un "bon caractère" et un "bon cœur". Le comportement adéquat pour les GI passe d'abord par une modération de la consommation d'alcool dans les cafés. Il ne faut pas donner l'image d'une "armée d'ivrognes", d'autant que la propagande nazie cherche déjà à véhiculer cette image.

Par ailleurs, les GI doivent penser à quelques règles de base, comme le pourboire pour les serveurs dans les cafés, car il s'agit de leur "principale source de revenus". Le pourboire normal s'élève à 10% de l'addition, selon le guide. Il est aussi rappelé que les Français se serrent la main pour se saluer et qu'ils n'aiment pas parler d'argent ou d'affaires privées devant les étrangers.