Pascal-Pierre Garbarini : la Corse chevillée au corps

Il est avocat corse, militant de la cause nationaliste et défenseur d'Yvan Colonna et du FLNC . Pascal-Pierre Garbarini est l'invité du Soir 3.

Pascal-Pierre Garbarini est une figure en Corse, défenseur d'Yvan Colonna et des causes soutenues par le FLNC (Front de libération nationale corse) notamment. Dans le Soir 3, il vient présenter son livre écrit avec Élisabeth Lévy, Ma robe pour armure. La Corse, une île dévorante ? "Je la dévore toujours et elle me dévore toujours. C'est l'histoire d'une passion et on ne peut plus s'en détacher. C'est irrationnel, parfois on l'aime, on la déteste. Parfois, on veut la quitter. On a toujours des relations ambiguës. C'est le propre de cette terre qui vous prend les tripes et parfois il est bon de s'en extraire", reconnaît l'avocat.
Avocat du FLNC, il était aussi militant, avant de basculer. "À un moment donné, j'ai considéré que les discours étaient bien, et à un moment donné, il fallait passer à l'action. J'ai mis ma robe au service d'une cause", avance Pascal-Pierre Garbarini.

Yvan Colonna dans la peau

Avec des scènes qui parfois sont allées très loin auquel l'avocat a assisté. "Comme je le dis dans ce livre, je n'ai aucune amertume, aucun regret. C'était une volonté assumée d'être militant et être nationaliste, était compliqué. C'était très dur et dangereux".
Également avocat d'Yvan Colonna, il le considère toujours comme innocent. "En tant que citoyen, j'avais condamné cet assassinat (préfet Erignac) très fermement, c'est une erreur politique. Je considère que c'est une plaie ouverte parce que cette affaire n'est pas résolue et c'est une injustice vis-à-vis d'Yvan Colonna", pense-t-il encore.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pascal-Pierre garbarini.
Pascal-Pierre garbarini. (FRANCE 3)