Elections territoriales en Corse : un "score exceptionnel" de la coalition nationaliste et "un message clair à Paris"

Gilles Simeoni, président de l'exécutif sortant, est revenu, dimanche soir pour France Bleu RCFM, sur les résultats du premier tour des élections territoriales en Corse.

Gilles Simeoni vote lors du 1er tour des élections territoriales en Corse, le 3 décembre 2017, à Bastia.
Gilles Simeoni vote lors du 1er tour des élections territoriales en Corse, le 3 décembre 2017, à Bastia. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

C'est un "score exceptionnel qui signifie clairement la volonté des Corses de continuer dans le chemin qui a été ouvert en 2015", a réagi le président de l'exécutif sortant Gilles Simeoni sur France Bleu RCFM, après le premier tour des élections territoriales en Corse, dimanche 3 décembre. La coalition nationaliste de Gilles Simeoni et de Jean-Guy Talamoni est arrivée en tête du premier tour avec 45,36% des voix, selon les résultats définitifs officiels.

Gilles Simeoni, qui dit sa "satisfaction" et son "émotion", estime qu'il s'agit d'un "message clair" au gouvernement. "Clairement les Corses demandent à Paris, à travers le mandat qu'ils nous ont donné et la confiance qu'ils nous ont accordée, d'ouvrir un véritable dialogue pour construire une solution politique", souligne-t-il.

Pour Gilles Simeoni, ce vote donne à la coalition nationaliste une "responsabilité immense vis-à-vis de tous les Corses". "La Corse de toutes celles et tous ceux, quel que soit leur âge, quelle que soit leur origine, qui vivent dans ce pays, qui font peuple".

La droite régionaliste de Jean-Martin Mondoloni arrive en deuxième position du scrutin avec 14,97% des voix, suivie de la liste Les Républicains emmenée par Valérie Bozzi (12,77%) puis de la liste La République en marche de Jean-Charles Orsucci (11,26%).