Cet article date de plus d'un an.

Corse : Gérald Darmanin veut lutter contre le crime organisé

Publié
Corse : Gérald Darmanin veut lutter contre le crime organisé
Corse : Gérald Darmanin veut lutter contre le crime organisé Corse : Gérald Darmanin veut lutter contre le crime organisé (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - C. Barbaux
France Télévisions

En déplacement en Corse vendredi 22 juillet, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a dit vouloir lutter contre le crime organisé pour éviter "que la Corse devienne la plaque tournante de la drogue en Méditerranée".

Pour lutter contre le crime organisé, Gérald Darmanin, en déplacement en Corse vendredi 22 juillet, a annoncé un renforcement des moyens policiers et judiciaires. "Pour la rentrée du mois de septembre [...], ces plans de renforcement seront au rendez-vous et nous allons mettre beaucoup plus d'enquêteurs, officiers de police judiciaire, pour servir les magistrats dans les enquêtes sur l'île de Beauté mais surtout à Marseille", a-t-il déclaré. L'objectif affiché est d'éviter que l'île ne devienne une plaque tournante de la drogue en Méditerranée.

Des organisations difficiles à démanteler

Les contrôles des ports de Nice (Alpes-Maritimes) et Marseille (Bouches-du-Rhône) seront aussi renforcés. Mais pour les observateurs, la criminalité est d'autant plus inquiétante que les institutions tendent vers plus d'autonomie. "Le propre d'une mafia, c'est justement de ne plus avoir des activités criminelles classiques - trafic de drogues, trafic d'armes, extorsions, etc. - mais d'exercer une emprise sur la vie politique locale, mais également de faire pression sur la vie économique de l'île", précise Jacques Follorou, auteur de "Mafia corse".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.