Corse : un quota pour les touristes ?

En Corse, le tourisme représente 24% du PIB et pourtant Jean-Guy Talamoni, le président du parlement, souhaite encadrer l’afflux de l'île.

France 2

Et si un jour le nombre de touristes était limité en Corse ? C'est en tout cas la volonté de Jean-Guy Talamoni, le président du parlement corse qui veut instaurer des quotas, même si la mesure est illégale en France. Cette proposition polémique rebute les principaux concernés. "Peut-être qu'on ne viendra plus l'été, voilà", s'exclame un touriste.

"Il n'y a jamais trop de touristes !"

Ils sont pourtant le principal levier économique de l'île. Un quart du PIB, et un emploi sur cinq est généré par ces visiteurs. Vendredi 21 septembre au matin, sur un marché d'Ajaccio, les commerçants ont du mal à digérer la nouvelle. "Sans le tourisme, on ne pourrait pas travailler ici", affirme l'un d'eux. Pour un autre, "il n'y a jamais trop de touristes". La mention sur les quotas sera discutée les jours qui viennent, au parlement corse.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville d\'Ajaccio en Corse.
La ville d'Ajaccio en Corse. (MAXPPP)