Charente-Maritime. Du cannabis cultivé dans les jardins d'une prison

La quinzaine de pieds, d'une hauteur de 80 centimètres, ont été découverts ce week-end lors d'une ronde à la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré.

Vue aérienne de la prison de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime).
Vue aérienne de la prison de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime). (BRUNO BARBIER / ONLY FRANCE / AFP)

FAITS-DIVERS - Comment se fournir en cannabis lorsque l'on est incarcéré ? Plutôt que de se faire approvisionner clandestinement, autant cultiver l'herbe sur place. C'est apparemment ce qu'ont tenté de faire des détenus de Saint-Martin-de-Ré, en Charente-Maritime. Des pieds de cannabis ont été découverts dans la cour de promenade de la maison centrale, a annoncé mercredi 22 août le syndicat FO pénitentiaire, confirmant une information révélée par le journal Sud Ouest.

"L'administration pénitentiaire achète une paix sociale"

La quinzaine de pieds, d'une hauteur de 80 centimètres, ont été découverts "lors d'une ronde ce week-end dans les carrés de plantation laissés à discrétion des détenus en longue peine", a indiqué à l'AFP le délégué régional FO pénitentiaire, Christophe Beaulieu. Ces jardinets, où les détenus font traditionnellement pousser des légumes ou des fleurs, se situent le long des murs de la centrale dans "un endroit où se retrouvent les détenus entre eux".

Après cette découverte stupéfiante, le syndicat dénonce "le laxisme de l'administration pénitentiaire" et rappelle qu'il "réclame depuis longtemps des interventions de personnel pour venir procéder à des fouilles et saisir des objets ou substances qui pourraient être trouvés". Selon Christophe Beaulieu, "l'administration achète une paix sociale" à l'intérieur de l'établissement.