Indre : des milliers de teknivaliers malgré l’interdit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Les autorités n’ont pas réussi à dissuader les teknivaliers réunis à Villegongis, dans l’Indre. -
Indre : des milliers de teknivaliers malgré l’interdit Les autorités n’ont pas réussi à dissuader les teknivaliers réunis à Villegongis, dans l’Indre. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - T. Grosse, M. Vinayagamoorthy, S. Dosne, I. Cavaletto
France Télévisions
France 2
Les autorités n’ont pas réussi à dissuader les teknivaliers réunis à Villegongis, dans l’Indre.

Depuis plus de 24 heures, à Villegongis, dans l’Indre, le bruit des basses résonne. Une gigantesque rave party pour célébrer les 30 ans du tout premier teknival. Un anniversaire qui a motivé ces nostalgiques venus du Nord. "On est des amoureux de la techno, on aime être dehors et on n’aime pas les boite de nuit. [...] On a connu les teknivals il y a plus de 20 ans, on a entendu qu’il y avait l’événement et on s’est motivés sur un coup de tête", confie un homme.

200 gendarmes déployés

Jusqu’à 20 000 participants sont attendus sur ce terrain privé. Malgré l’interdiction de la préfecture, ces jeunes n’ont pas été découragés. Un dispositif de 200 gendarmes a bien été déployé, mais pas question pour les autorités d’intervenir. "Ce serait une manœuvre qui engagerait des moyens considérables et qui présenterait son lot d’incertitudes et de risques", indique Stéphane Bredin, préfet de l’Indre. Le teknival doit durer tout le week-end. C’est le premier événement de cette ampleur organisé depuis 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.