Cet article date de plus de huit ans.

Cannes. Le chauffard était sous l'emprise d'alcool et de stupéfiants

Le conducteur qui a percuté un véhicule de police hier, faisant deux morts et deux blessés, avait plus d'un gramme d'alcool par litre de sang.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'homme venait tout juste de récupérer son permis de conduire après de nombreuses infractions routières. ( AFP)

FAITS-DIVERS - Le chauffard de Cannes (Alpes-Maritimes), qui a provoqué samedi 22 septembre dans un violent accident de la route la mort d'un policier et d'une jeune femme, était sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants, a indiqué le procureur de la République de Grasse, Jean-Michel Cailliau.

Le conducteur sortait à contre-sens d'une rue perpendiculaire et roulait à très grande vitesse lorsqu'il a percuté l'équipage du commissariat de la ville vers 3h40, selon les images d'une caméra vidéo. Un des quatre passagers occupant le cabriolet qui a percuté la voiture la police a été grièvement blessé, une passagère est morte. Le policier qui se trouvait dans l'autre véhicule a été tué dans l'accident. Le collègue qui était avec lui est sérieusement blessé, selon le site de France 3 Côte d'Azur, mais son pronostic vital n'est pas engagé. 

Les expertises toxicologiques ont révélé la présence "d'alcool au-dessus d'un gramme, ainsi que de stupéfiants, deuxième circonstance aggravante" pour le chauffard, dont la garde à vue à l'hôpital à été prolongée dimanche matin, a indiqué Jean-Michel Cailliau. L'homme a "un gros casier" judiciaire et venait tout juste de récupérer son permis de conduire après de nombreuses infractions routières. Il risque dix ans de prison et 150 000 euros d'amende, a précisé le procureur. Il est soigné à l'hôpital pour une mâchoire fracturée et sa garde à vue devrait être prolongée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.