Cet article date de plus d'onze ans.

Bris Rocher, petit-fils d'Yves Rocher décédé samedi d'un accident vasculaire cérébral, assumera la présidence du groupe

Fils de Didier Rocher (décédé en 1994), Bris Rocher, 31 ans, était déjà vice-président du groupe de produits de beauté depuis 2003.Parti de rien pour créer le groupe de cosmétiques qui porte son nom et précurseur de la vogue des produits naturels, l'industriel Yves Rocher est décédé samedi à Paris à l'âge de 79 ans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La Gacilly dans le Morbihan, la commune où Yves Rocher a créé l'entreprise qui porte son nom et compte 15.000 salariés. (F2)

Fils de Didier Rocher (décédé en 1994), Bris Rocher, 31 ans, était déjà vice-président du groupe de produits de beauté depuis 2003.

Parti de rien pour créer le groupe de cosmétiques qui porte son nom et précurseur de la vogue des produits naturels, l'industriel Yves Rocher est décédé samedi à Paris à l'âge de 79 ans.

Ses obsèques se dérouleront mercredi 30 décembre à La Gacilly (Morbihan).

Né en avril 1930 à La Gacilly (Morbihan), bourg dont il a été le maire (divers droite) de 1962 à 2008, Yves Rocher avait fondé la marque de cosmétiques en 1959, en appuyant son développement sur le choix de "la beauté par les plantes" (refusant tout produit de synthèse) et en privilégiant la vente à distance.

Le Groupe Yves Rocher, présent dans une trentaine de pays, indique réaliser aujourd'hui un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros, ce qui le place à la 18e place mondiale. Il emploie plus de 15.000 personnes.

Le groupe rassemble les marques Yves Rocher, Daniel Jouvance, Dr Pierre Ricaud, Isabel Derroisné, Kiotis et Galerie Noémie, ainsi que les vêtements Petit Bateau.

Yves Rocher expliquait avoir puisé au coeur de la Bretagne sa passion pour le monde végétal, qui donnera naissance à un nouveau concept sur le marché de la cosmétologie : la Cosmétique Végétale. Selon le quotidien Ouest France, le jeune Yves Rocher avait fabriqué sa première pommade à la ficaire hémostatique à l'âge de 14 ans, dans le grenier familial.

L'industriel a assuré son développement sur "la beauté par les plantes", c'est à dire le refus des produits de synthèse. Ce concept était en avance de 20 ans sur son époque, dit le groupe sur son site internet.

Yves Rocher a lancé en 1965 un Livre vert de la Beauté, traduit aujourd'hui en plus de vingt langues, et a ouvert un premier magasin en 1969. Il s'est implanté en Belgique l'année suivante.

Après avoir laissé les rênes de son entreprise à son fils Didier en 1992, il les a reprises en janvier 1995 après la mort accidentelle de ce dernier.

Nicolas Sarkozy : un "grand industriel français"
Le président Nicolas Sarkozy a salué la mémoire d'Yves Rocher, "ce grand industriel français".

"Le président de la République a appris avec émotion le décès d'Yves Rocher. Il salue la mémoire de ce grand industriel français, inventeur de la cosmétique à base de produits végétaux et pionnier de la vente par correspondance", a déclaré l'Elysée.

Le chef de l'Etat a rendu également "hommage à l'engagement citoyen de cet homme, passionné de politique, ayant exercé plusieurs mandats en Bretagne, endroit qu'il aimait tant et où il développait une partie des activités de son entreprise". Le président "adresse à ses proches ses plus sincères condoléances", ajoute le communiqué.

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a rendu hommage à Yves Rocher, qu'il a qualifié d'"industriel visionnaire, pionnier du développement durable".

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a rendu hommage dans un communiqué au "grand entrepreneur et grand visionnaire" qui avait développé "l'approche naturelle de la beauté à laquelle nous sommes tous attachés aujourd'hui".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.