Morbihan : la guerre des mytiliculteurs contre les étoiles de mer

Pour sauver la planète, il faudra d'abord sauver les océans qui représentent les deux tiers de la surface de la Terre. Sur les côtes bretonnes, les étoiles de mer se multiplient et sont même devenues un fléau pour les moules.

France 3

Dans les filets des pêcheurs de Pénestin (Morbihan), presque autant de moules que d'étoiles de mer. Depuis quatre ans, les mytiliculteurs subissent une invasion de ces prédateurs de mollusques. Le problème s'aggrave. "Les étoiles de mer ont encore gagné du terrain. Avant elles se situaient surtout sur la façade plus littorale de Pénestin, tandis que là elles sont en train de remonter dans l’estuaire de la Vilaine", assure Fabien Berton, mytiliculteur à Pénestin.

Dragages des fonds marins

Les professionnels sont inquiets. Cette année, la récolte de moules pourrait être divisée par deux et la saison pourrait s'achever plus tôt. Pour lutter contre ce phénomène, ils organisent des dragages des fonds marins dans les parcs et les bouchots. Des étoiles de mer, ils en remontent des tonnes à la surface. Les causes de cette prolifération : une nouvelle fois le réchauffement climatique et des hivers sans pluie. Des conditions qui favorisent le développement des étoiles de mer. Dans l'estuaire de la Vilaine, 35 entreprises sont concernées et le tourisme pourrait être menacé. La moule de bouchot est en effet un incontournable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une étoile de mer survit sur du corail mort.
Une étoile de mer survit sur du corail mort. (XL CATLIN SEAVIEW SURVEY)