Météo : 9 000 foyers privés d'électricité en Bretagne à cause de fortes rafales de vent

La rafale la plus forte a été mesurée à Brignogan, dans le Finistère, à 148 km/h. Les quatre départements bretons sont placés en vigilance jaune vent violent et orages par Météo France, jusqu'à ce dimanche après-midi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Océan agité par des vents violents dans le Finistère (illustration), le 23 octobre 2021.  (QUEMENER YVES-MARIE / MAXPPP)

De fortes ravales de vent privent 9 000 foyers d'électricité en Bretagne depuis 19 heures ce samedi 8 janvier, selon les chiffres d'Enedis. Plus précisément, 5 000 foyers sont touchés dans le Morbihan, 2 000 en Ille-et-Vilaine, 1 500 dans les Côtes-d'Armor et 500 dans le Finistère, indique France Bleu Armorique. Jusqu'à 15 000 foyers ont été privés d'électricité à 17 heures. Les rafales de vent vont continuer dans la soirée.

Dans le Finistère, les pompiers sont intervenus 102 fois au cours de la journée. Quatre personnes ont été grièvement blessées dans le département breton, dont un enfant de 6 ans dans un accident de la route près de Morlaix, qui a nécessité l'intervention de l'hélicoptère du SAMU de Brest.

Des centaines d'interventions pour les pompiers 

Les secours d'Ille-et-Vilaine recensent quant à eux 48 interventions, et on en compte une quinzaine dans les Côtes-d'Armor. À Rennes, plusieurs voitures ont été détruites par des arbres. Un échafaudage et des terrasses se sont envolés, sans faire de blessé. À Vannes, les parcs, jardins et aires de jeux situés sous le couvert d'arbres sont fermés jusque dans la matinée du 9 janvier. 

Les quatre départements bretons sont placés en vigilance jaune vent violent et orages par Météo France jusqu'à ce dimanche 9 janvier, à 16 heures. La rafale la plus forte a été mesurée à Brignogan, dans le Finistère, à 148 km/h. Dans le Morbihan, les rafales ont atteint jusqu'à 109 km/h à Pontivy et une pointe à 108 km/h a été observée à Lorient.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bretagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.