La fiabilité du téléphérique de Brest remise en question

Grosse frayeur mercredi 9 août au soir à Brest (Finistère). Lors d'une opération de maintenance, l'une des cabines du téléphérique a fait une chute de plusieurs mètres sans faire de blessé. 

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est le pic de la saison touristique à Brest (Finistère), et pourtant les visiteurs venus faire un tour de périphérique trouvent une nouvelle fois porte close. Quand il fonctionne, le voyage vaut le détour : c'est une promenade panoramique de 2,5 minutes, avec vue à 360 degrés sur les toits de Brest. Un téléphérique urbain, le premier de son genre en France, qui a coûté 19 millions d'euros. Normalement, à 80 mètres de hauteur, les cabines relient le centre-ville au quartier des Capucins en enjambant la base navale.

Des pannes qui auraient pu être évitées

Cette fois c'est une opération de maintenance annuelle programmée qui interrompt le service. Mais depuis son commencement en novembre dernier, le périphérique a connu des dizaines de pannes imprévues. Pannes informatiques, problèmes de capteurs dans les cabines ou câbles souffrant de la chaleur. Selon les syndicats ses problèmes auraient pu être évités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le téléphérique de Brest (Finistère), lors de son inauguration, le 19 novembre 2016.
Le téléphérique de Brest (Finistère), lors de son inauguration, le 19 novembre 2016. (FRED TANNEAU / AFP)