Jura : le barrage de Vouglans à l'origine du scénario catastrophe

Un gigantesque barrage de 135 m de haut a été construit il y a 50 ans, à Vouglans, dans le Jura. EDF promet qu'il surveille l'ouvrage mais il y aurait-il un risque de rupture ?

FRANCEINFO

Le lac artificiel de Vouglans, dans le Jura, est dû à un ouvrage monumental : un barrage hydroélectrique vieux de 50 ans sous haute surveillance. 130 m de haut, 430 m de long. Quand il est plein, 600 millions de mètres cubes d'eau exercent une pression colossale sur la paroi. Pour s'assurer qu'il ne craque pas, 1 000 points de contrôle sont installés. Mais quand on pénètre dans une salle, on aperçoit des fissures dans le béton. Pour EDF, ce n'est rien d'alarmant.

Iinfiltrations d'eau et fissure à la base du barrage

Mais tout le monde ne partage pas cette sérénité. Un technicien d'EDF qui veut rester anonyme, affirme qu'il y a danger. Le barrage présenterait des infiltrations d'eau et une fissure à sa base. Et surtout, le contact entre le béton et les rochers ne serait pas si solide. Depuis la catastrophe de Fukushima au Japon, par mesure de sûreté, la loi impose à EDF d'imaginer le pire des scénarios. Ce scénario prévoit une crue historique de l’Ain et du Rhône combinée à une rupture brutale du barrage : une vague de 12 m de haut submergerait plus de 50 villages. Mais le pire pourrait survenir 90 km en aval, où se trouve la centrale nucléaire du Bugey (Ain).

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gigantesque barrage de 135 m de haut a été construit il y a 50 ans, à Vouglans, dans le Jura. EDF promet qu\'il surveille l\'ouvrage mais il y aurait-il un risque de rupture ?
Un gigantesque barrage de 135 m de haut a été construit il y a 50 ans, à Vouglans, dans le Jura. EDF promet qu'il surveille l'ouvrage mais il y aurait-il un risque de rupture ? (FRANCE 2)