Montagne : à bord de leur hélicoptère, les secouristes veillent

Publié Mis à jour
Montagne : à bord de leur hélicoptère, les secouristes veillent
France 2
Article rédigé par
O. Martin, T. Simonet - France 2
France Télévisions

En passant par les airs, les secouristes peuvent facilement venir en aide aux sinistrés en montagne. Une tâche qui s'avère parfois ardue en raison de la chaleur et des conditions météorologiques.

L'intervention s'annonce délicate, car le relief est très escarpé. A bord de l'hélicoptère, les secouristes recherchent des randonneurs en difficulté, bloqués à 2 700 mètres d'altitude quelque part dans le massif. Les randonneurs repérés, il faut les hélitreuiller. La manœuvre est périlleuse, et les secouristes savent qu'ils doivent faire vite, car la météo se dégrade.

Les deux randonneurs sont éprouvés, mais indemnes. Pris d’angoisses à l’approche du sommet, ils ont préféré appeler les secours. Ils sont déposés en lieu sûr et n’auront rien à payer, car en France le secours en montagne est pris en charge par l'État. 

Une douzaine d'interventions par jour

À peine l’hélicoptère s'est-il posé qu'il faut repartir, avec un médecin cette fois. L’équipage est appelé pour un accident de VTT. C’est l'une des interventions les plus fréquentes. Le jeune cycliste est autrichien, et souffre d'une fracture ouverte de la cheville. C’était son premier jour de vacances.

Nouvel appel : une petite fille de quatre ans a fait un malaise en pleine forêt. Ses parents sont inquiets, car l'enfant souffre de vertiges. Elle n'a pas de traumatismes, mais a fait un simple malaise vagal, sans gravité. Les missions de sauvetage sont souvent risquées en été, car les fortes chaleurs créent des courants ascendants et des vents parfois violents. Chaque jour, les pilotes de la sécurité civile d'Annecy (Haute-Savoie) peuvent mener jusqu'à une douzaine d'interventions. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.