Cet article date de plus de huit ans.

Au plus près de la filière horlogère

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
Au plus près de la filière horlogère
Au plus près de la filière horlogère Au plus près de la filière horlogère (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Louis Laforge vous emmène ce samedi 26 mars, veille du changement d'heure, au plus près de la filière horlogère française.

Le passage à l'heure d'été se fera dans la nuit du 26 au 27 mars. Dimanche, à deux heures du matin, il sera trois heures. L'occasion pour Louis Laforge de nous emmener au plus près de la filière horlogère. Précision, concentration, innovation, l'entreprise de Pequignet est la dernière manufacture française indépendante à fabriquer des montres de luxe. Cette PME emploie aujourd'hui 45 personnes.  

318 composants

La société Pequignet a failli disparaître à plusieurs reprises. Sa renaissance, elle la doit au calibre royal, un mouvement mécanique très innovant, sorti de l'imagination des ingénieurs maison. "Dans le calibre royal, il y a en tout 318 composants", explique un professionnel. 15 métiers différents sont nécessaires pour la fabrication d'une montre de luxe. L'assemblage du mécanisme est particulièrement complexe. Malgré un marché morose et l'énorme concurrence des voisins suisses, le chiffre d'affaires de l'entreprise a progressé de 15% l'année dernière. 10 000 montres 100% made in France ont été vendues en 2015, 7 500 euros pour l'une d'entre elles. Le prix se justifie par le temps passé dessus, près de 1 000 heures de contrôles !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.