Arrêt d'un réacteur à la centrale de Paluel

Le réacteur numéro 3 de la centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) a été arrêté vendredi matin

Le réacteur numéro 3 de la centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) a été arrêté vendredi matinLe réacteur numéro 3 de la centrale nucléaire EDF de Paluel (Seine-Maritime) a été arrêté vendredi matin

Cet arrêt fait suite à un départ de feu dans une partie non-nucléaire de l'installation, a annoncé le directeur du site, Conrado Perez.

Mise en service entre 1984 et 1986 sur la côte, près de Dieppe, la centrale nucléaire de Paluel qui est une des plus importantes de France compte quatre réacteurs d'une puissance unitaire de 1.300 mégawatts.

Pour une raison encore inconnue, un départ de feu s'est produit vers 03H30 sur une excitatrice d'un alternateur qui produit l'électricité envoyée ensuite sur le réseau. Le feu a été maîtrisé vers 04H10 après l'intervention d'une dizaine de pompiers du site et d'une quarantaine de pompiers extérieurs.

Cet incident qui a conduit à l'arrêt du réacteur numéro 3 n'a pas fait de victime et n'a pas eu de conséquence sur la sûreté nucléaire, selon la direction. "Nous sommes en train d'analyser le problème avant de repartir", a précisé Conrado Perez.

Le Plan d'urgence interne a été déclenché tandis que l'Autorité de sûreté nucléaire ainsi que les pouvoirs publics ont été informés "en temps réel" du déroulement de l'incident dont le classement est en cours.