Cet article date de plus de huit ans.

Armentières : le rebond d'une ville sinistrée

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Armentières : le rebond d'une ville sinistrée
Armentières : le rebond d'une ville sinistrée Armentières : le rebond d'une ville sinistrée (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

La ville d'Armentières, dans le Nord, attire des nouveaux arrivants grâce notamment à sa politique de logement.

Dans le Nord, à Armentières, de nombreux jeunes couples choisissent de s'installer dans la ville.
Cela fait six mois que la famille Léger habite Armentières. Adeline est mère au foyer et Lionel travaille dans la restauration collective. "C'est une ville vivante, il y a pas mal d'activités pour les enfants, d'associations...", affirme le père de famille.

"Lille est beaucoup plus chère"

L'année dernière, 500 personnes se sont installées dans la cité, un record dans le nord de la France. La ville compte aujourd'hui 26 000 habitants, mais la commune revient de loin. Détruite en 1916 pendant la Première Guerre mondiale, la ville renaît de ses cendres dans les années 50 grâce aux brasseries. Autre fleuron : l'industrie textile. Mais le rideau tombe à la fin des Trente glorieuses, avec la fermeture des usines.
Signe des temps, une des fiertés de la ville est sa radio, la plus écoutée de la région, et pour eux, pas question de déménager à Lille. "Je ne vois pas trop l'intérêt d'aller sur Lille puisque c'est beaucoup plus cher", déclare Rudy Gruson, PDG de radio Mona.
Les nouveaux habitants amènent une manne fiscale bienvenue dans une commune très endettée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.