Cet article date de plus de trois ans.

"L'homme qui tua Don Quichotte" : "Cela a été un long processus, mais je suis finalement très content du résultat", explique Terry Gilliam

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Il a fallu près de 30 ans au réalisateur pour faire son film.

"L'homme qui tua Don Quichotte", du réalisateur Terry Giliam, sort en salle samedi 19 mai, alors même que film est présenté en clôture de la 71ème édition du Festival de Cannes. Un film maudit, dont la projection a été autorisée in extremis par la justice française, après une série d'imbroglio entre le réalisateur et son producteur.

Terry Gilliam. Cela a été un processus, mais finalement je suis très heureux du résultat. C'est ce qui me faisait le plus peur, je me disais : après tout ce temps, je vais faire une merde. Le film est bien meilleur que celui que j'aurais fait à l'époque, parce que le script a changé au fil des ans, les thèmes sont plus riches et plus profonds. Le film est devenu moins comique, il a mûri à mesure que je vieillissais. Il est devenu plus riche

C'est un film bien meilleur que celui que j'aurais fait à l'époque, donc j'ai de la chance

Terry Gilliam.

Adam [Driver] et Jonathan [Pryce] (les deux acteurs principaux du film), ont été formidables, je n'aurais pas pu demander un meilleur casting. Cela m'a pris longtemps pour penser à quelqu'un d'autre qu'à Jean Rochefort (qui devait jouer Don Quichotte lors du premier tournage dans les années 2 000). Il était parfait dans la vision initiale, comme Johnny Depp, mais dans ce nouveau script que nous avons développé, ce sont Jonathan et Adam qui sont parfait.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.