Cannes : le palmarès du Festival

Le jury cannois vient de rendre son verdict : la Palme d'or revient à une affaire de famille du réalisateur Hirokazu Kore-eda.

France 2

C'était l'un des gros coups de coeur de ces deniers jours à Cannes : le Japonais Hirokazu Kore-eda déjà primé il y a quelques années pour Tel père tel fils, reçoit donc la 4e la Palme d'or du Japon pour Une affaire de famille, un des films délicats dont il a le secret. Mais cette année, le jury avait préparé une surprise en décernant une palme spéciale pour sa contribution au cinéma à un grand absent, Jean-Luc Godard.

Un festival "engagé"

Quel bilan tirer de ce festival de Cannes ? Un palmarès international, et un seul réalisateur français récompensé, Jean-Luc Godard. Selon Julie Beckrich, ce qu'on retiendra de ce festival, "c'est assurément que c'est un festival engagé. D'abord, pour la cause des femmes, et on retiendra ce prix du jury pour Nadine Labaki et son film Capharnaüm, on retient les jolis mots qu'elle a eus pour les petites filles de son pays et pour les femmes dans le monde. Festival engagé également avec le Grand prix du jury remis à Spike Lee pour son film BlacKkKlansman".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres du jury du festival de Cannes, le 19 mai 2018.
Des membres du jury du festival de Cannes, le 19 mai 2018. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)