Violences à Ajaccio : 200 personnes réunies pour un 3e jour de manifestation

Environ 200 manifestants se sont réunis dimanche après-midi devant la préfecture d'Ajaccio après avoir été bloqués à l'entrée du quartier des Jardins de l'Empereur à Ajaccio, sanctuarisé par un important dispositif de police, a constaté l'envoyée spéciale de France Info.

(200 personnes réunies devant un mur anti-émeute dressé par les gendarmes à Ajaccio le 27 décembre ©Radio France/Mathilde Lemaire)

Un groupe de quelque 200 manifestants s'est formé dans l'après-midi de dimanche à Ajaccio, trois jours après des violences contres des pompiers et des policiers. Ils ont bravé l'interdiction de manifester édictée par le préfet pour se réunir à l'entrée du quartier des Jardins de l'Empereur, théâtre dans la nuit de jeudi à vendredi de l'agression de pompiers et de policiers.

A LIRE  ►►►Violences à Ajaccio : le préfet de Corse interdit les manifestations

ET AUSSI ...  "On est chez nous" : manifestation et propos xénophobes à Ajaccio

150 gendarmes et CRS leur ayant barré la route en déployant un mur anti-émeute, les membres de ce cortège se sont ensuite dirigés vers la préfecture. Le rassemblement, désorganisé, a commencé à se dissiper un peu après 16 heures.