Cet article date de plus de trois ans.

Vaucluse : deux associations portent plainte après la découverte de quatre cadavres de jeunes chiens dans des sacs-poubelles

La crispation des mâchoires des chiens prouve qu'ils ont subi "une souffrance atroce", a expliqué vendredi à France Bleu Vaucluse Anita Manzoni de l'association  Pertuis Protection Animale.

Article rédigé par
avec France Bleu Vaucluse - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Manosque (Vaucluse). (GOOGLE MAPS)

Deux associations de défense des animaux ont porté plainte pour cruauté envers des animaux, après la découverte de quatre très jeunes chiens bergers malinois, retrouvés morts dans des sacs poubelles, à Mirabeau (Vaucluse), rapporte France Bleu Vaucluse vendredi 30 mars. C’est une promeneuse qui a trouvé les cadavres en bord de Durance. "C’est une honte, c'est scandaleux", a réagi le maire de Mirabeau, Robert Tchobdrenovitch.

Ce n’est pas parce que ce sont des animaux, qu’il faut les traiter de la sorte.

Le maire de Mirabeau, Robert Tchobdrenovitch

à France Bleu Vaucluse

Anita Manzoni, présidente de l’association Pertuis Protection Animale qui a porté plainte, a également lancé un appel à témoin si jamais des "gens ont vu ces quatre jolis chiens qui ont disparu curieusement d’un jardin". L’autopsie n’a pas permis de déterminer les circonstances de la mort de ces chiens, mais la crispation des mâchoires, prouve qu’ils ont subi "une souffrance atroce", selon Anita Manzoni.

Des chiens de presque 6 mois

L'autre association à l'origine de la plainte est installée à Aix-en-Provence. La présidente des Amis de Sam, Sylvie Roche pense qu’il s’agit d'un "particulier" qui "fait faire des portées, mais qui n’a pas réussi à vendre les chiots". Ils avaient presque six mois et donc ils commençaient à coûter "de l’argent niveau nourriture et donc on préfère les tuer", a-t-elle supposé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.