Cet article date de plus de huit ans.

Une surveillante de prison se suicide à Fresnes

Une surveillante de prison travaillant à la maison d'arrêt de Fresnes, dans le Val-de-Marne, s'est suicidée par pendaison dans la nuit de vendredi à samedi. La jeune femme avait été victime d'une agression il y a une quinzaine de jours dans la prison, mais l'enquête s'oriente vers la piste de problèmes personnels.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Agée de 26 ans, la jeune femme a été découverte par un de ses collègues dans la salle de bains de la chambre qu'elle occupait sur le domaine pénitentiaire samedi matin. Alertés en début de matinée, les secours ont tenté de la réanimer, en vain.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le geste de la jeune femme serait lié à des "problèmes personnels ", a indiqué le parquet de Créteil, qui ne disposait pas à ce stade d'éléments orientant vers les conditions de travail de la surveillante.

Tout en décrivant une collègue effectivement en proie à de nombreux problèmes personnels depuis plusieurs années, Vincent Le Dimeet, délégué syndical FO, a toutefois souligné que la jeune femme avait été "victime d'une agression dans la prison il y a une quinzaine de jours, par un détenu qui lui avait craché au visage ".

Une autopsie doit être réalisée en début de semaine prochaine. L'enquête a été confiée au commissariat de L'Hales-Roses.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.