Une jeune femme enlevée dans le Doubs est retrouvée à 300 kilomètres, blessée aux jambes par arme à feu

Les enquêteurs privilégient à ce stade la piste d'un différend entre les agresseurs et le mari de la jeune femme.

Bethoncourt (Doubs)
Bethoncourt (Doubs) (GOOGLE MAPS)

Une jeune femme a été enlevée au domicile de ses parents jeudi 27 décembre au soir dans le Doubs, et a été retrouvée le lendemain matin à 300 kilomètres de là, en Isère, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard.

L'enlèvement a eu lieu à Bethoncourt, près de Montbéliard, jeudi vers 21 heures. Deux hommes au moins ont forcé la jeune femme à monter dans le coffre de leur voiture et l'ont transportée jusqu'à Satolas-et-Bons, en Isère, à plus de 300 kilomètres. Les parents, qui ne parlent pas français, n'ont semble-t-il pas constaté qu'il s'agissait d'un enlèvement.

Du plomb dans les mollets

La jeune femme a été retrouvée vendredi au petit matin dans un champ, par un cycliste. Elle était blessée aux mollets par des plombs d'arme à feu. La jeune femme a été hospitalisée en Isère mais ses jours ne sont pas en danger.

L'enquête est confiée à la section de recherche de Besançon, précise France Bleu Belfort-Montbéliard. Les enquêteurs privilégient à ce stade la piste d'un différend entre les agresseurs et le mari de la jeune femme, qui est connu des services de gendarmerie et est actuellement en déplacement au Maroc.