Un soupçon de double infanticide en Vendée

Une femme de 34 ans a été repêchée par les sauveteurs dans la Sèvre, dans la commune de Mortagne-sur-Sèvre. Elle avait l’un de ses deux enfants morts dans ses bras. Le corps du second enfant a été retrouvé quelques mètres plus loin. La mère aurait tenté de se suicider.

(Deux enfants de quatre et six ans ont été retrouvés morts samedi après-midi dans la rivière la Sèvre, en Vendée. Photo d'illustration © Maxppp)

Les gendarmes de Mortagne-sur-Sèvre sont appelés en début d'après-midi samedi, au départ pour dégager une voiture qui gêne la circulation, tout près du viaduc de Barbin dans le bocage vendéen. 

 Quelques minutes plus tard, ils sont informés de la disparition d'une femme originaire du sud du Maine-et-Loire, un département frontalier. Ils font alors très vite le lien avec la voiture abandonnée.  Ils entreprennent des recherches et c'est là qu'ils aperçoivent deux blousons d'enfants au bord de la rivière, la Sèvre, et quelques mètres plus loin une femme, dans l'eau, semi-consciente, avec un enfant dans les bras.  Après les avoir repêchés, ils tentent de réanimer l'enfant, en vain. A peine 500 mètres plus loin, un deuxième corps d'enfant est retrouvé par les secours. Il s'agit du fils et de la fille, âgés de 4 et 6 ans, de cette femme de 34 ans.  Elle a été admise d'office en psychiatrie, ce qui veut dire qu'elle ne sera pas placée en garde à vue pour l'instant. Le parquet fait savoir que la thèse accidentelle est à exclure.