Un homme reconnaît en garde à vue un projet d'attentat contre une salle de concert

C'est au cours d'un séjour en Syrie en mai qu'un commanditaire lui aurait demandé de frapper une ou plusieurs salles de concert sur le territoire français. L'homme qui a été arrêté le 11 août a reconnu ce projet d'attentat au cours de sa garde à vue.

(L'homme a été arrêté en août à Paris © RF/ Antonin Sabot)

 L'homme, un Parisien de 30 ans, a passé quelques jours en Syrie au mois de mai dernier. Il avait rapidement quitté le pays après avoir été blessé. Une arme de poing a été retrouvée chez lui mais c'est le seul élément matériel accréditant un éventuel passage à l'acte. Le suspect était connu des services de renseignement, mais son retour de Syrie n'avait pas été repéré.

Il a été interpellé grâce aux renseignements fournis par un djihadiste espagnol. Il aurait reçu les mêmes consignes en Syrie. Les policiers qui l'interrogeaient ont donc fait remonter l'information auprès de leurs collègues français.