Cet article date de plus de huit ans.

Un homme meurt dans l'incendie d'un camp rom près de Lille

Un homme est décédé dans la nuit de samedi à dimanche dans l'incendie d'un camp rom situé à Villeneuve d'Ascq, près de Lille. Une quinzaine de cabanons en bois auraient pris feu après que la victime se soit endormie avec une bougie allumée. Les familles concernées ont été relogées pour la nuit.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (En décembre 2013, un autre incendie dans un campement voisin avait fait une victime © MAXPPP/C. Lefebvre)

Un incendie dans un camp rom de Villeneuve d'Ascq, près de Lille, a fait un mort dans la nuit de samedi à dimanche. L'homme se serait endormi dans son cabanon de fortune en bois avec une bougie allumée. Le feu s'est ensuite propagé à une quinzaine d'autres cabanons. 

L'incendie s'est déclaré aux alentours de deux heures du matin, réveillant la communauté Rom qui vit sur ce terrain de manière stable et légale. Les sapeurs-pompiers sont intervenus rapidement. Malgré leurs efforts, l'homme à la bougie a succombé aux flammes et sept cabanons ont été totalement détruits. 

Reloger les familles rapidement

Les familles ont été relogées pour la nuit par la mairie de Villeneuve d'Ascq. Le maire a demandé à la communuauté urbaine de Lille de prendre en charge la suite du dossier. Les familles vivent de façon permanente dans ce camp qui n'est pas provisoire et les enfants sont scolarisés dans les environs. "Ce n'est pas un camp illégal", a précisé le prêtre Arthur Hervet, qui leur vient en aide. "C'est un  terrain aménagé, avec de l'eau, des toilettes, isolé des habitations ".

Cet incendie accidentel n'est pas le premier : en décembre 2013, dans un camp proche, l'incendie d'une caravane avait déjà fait une victime, un enfant en bas-âge. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.