Cet article date de plus de huit ans.

Attentat en Isère : Yassin Salhi aurait agi seul

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Yassin Salhi aurait agi seul
Yassin Salhi aurait agi seul Yassin Salhi aurait agi seul (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Depuis Levallois-Perret, ou l'auteur présumé de l'attentat en Isère est en garde-à-vue, Nathalie Pérez revient pour France 3 sur les pistes des enquêteurs.

Ce lundi 29 juin, Yassin Salhi est toujours entendu à la sous-direction antiterroriste de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). L'homme est suspecté d'avoir commis l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), dans lequel un homme est mort décapité.

Sur place, Nathalie Pérez rapporte : "Les enquêteurs privilégient toujours la piste terroriste, même si en garde à vue, Yassin Salhi continue de nier toute motivation religieuse". Le selfie macabre envoyé à un proche parti combattre en Syrie et l'appartenance du suspect à la mouvance salafiste ne jouent pas en sa faveur.

Un acte non revendiqué

"Les enquêteurs pensent qu'il s'agit d'une démarche personnelle, non commanditée par une organisation terroriste", poursuit la journaliste de France 3. Le groupe État islamique n'a, en effet, pas revendiqué l'acte.

La garde à vue de Yassin Salhi s'achève demain mais pourrait être prolongée de deux jours. "Sa mise en examen pour assassinat ne fait désormais guère de doute", conclut la reporter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.