Trois mois ferme pour avoir insulté des gendarmes sur Facebook

Furieux d'avoir été contrôlé par des gendarmes, un jeune homme de 19 ans s'est épanché sur Facebook. Mauvaise idée : il a été condamné aujourd'hui à trois mois de prison ferme pour "outrage public" par le tribunal correctionnel de Brest.

(Radio France © France Info)

Les faits s'étaient déroulés en janvier dernier. A la suite d'un contrôle routier à l'issue duquel il avait dû
rentrer à pied, le jeune Breton avait publié sur le réseau social Facebook des propos injurieux
envers les gendarmes du Faou, dans le Finistère. Ces derniers étaient tombés par hasard sur ces insultes restées en ligne durant trois mois.

Des insultes considérées comme un "outrage public" par le
tribunal de Brest, qui a condamné le jeune homme à trois mois de prison ferme et 1.200
euros de dommages et intérêts aux gendarmes.

Un jugement à la "sévérité inédite" dénonce Internet sans Frontières. L'association travaillant à la promotion de la
liberté d'expression sur internet relève qu'il s'agit de "la première fois en France qu'un
individu est condamné à de la prison ferme pour ce type de faits".