Paris : l'homme qui a grimpé sur la tour Eiffel est un demandeur d'asile russe

L'homme a passé près de six heures lundi accroché à la tour Eiffel, après avoir grimpé à mains nues le célèbre monument, ce qui a provoqué la fermeture et l'évacuation de l'édifice touristique.

Un \"grimpeur\" perché en haut de la tour Eiffel a provoqué l\'évacuation du monument, lundi 20 mai 2019.
Un "grimpeur" perché en haut de la tour Eiffel a provoqué l'évacuation du monument, lundi 20 mai 2019. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Un "grimpeur" perché en haut de la tour Eiffel a provoqué l'évacuation du monument parisien, en début d'après-midi du lundi 20 mai. L'homme "a été pris en charge par les équipes d’intervention", selon les informations de la Société d'exploitation de la tour Eiffel. C'est est un demandeur d'asile de nationalité russe, a appris franceinfo de source proche de l'enquête, confirmant une information d'Europe 1. Il doit être convoqué par la justice, a indiqué une source judiciaire à franceinfo.

L'homme a passé près de six heures accroché à la tour Eiffel, après avoir grimpé à mains nues le célèbre monument, ce qui a provoqué la fermeture et l'évacuation de l'édifice touristique. À 21h30, les membres de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris "ont réussi à raisonner l’individu qui a été pris en charge par les services compétents", indique la société. 

Admis à l'infirmerie psychiatrique

Une enquête pour "intrusion non autorisée dans une enceinte culturelle" a été ouverte. Le grimpeur n'a cependant pas été placé en garde à vue, l'intrusion dans une enceinte culturelle étant puni d'une contravention de cinquième classe. Après avoir été entendu par la police, il a été admis à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.

La tour Eiffel, qui avait fermé vers 16 heures, a rouvert ses portes mardi 21 mai, à 9h30. Près de 2 500 visiteurs avaient été évacués du monument "dans le calme et en toute sécurité", indique la société. Elle indique également que "les visiteurs qui avaient réservé leur billet pour une visite seront automatiquement remboursés".