Terrorisme : cinq femmes, dont une mineure, interpellées par la DGSI à Béziers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Terrorisme : cinq femmes, dont une mineure, interpellées par la DGSI à Béziers
FRANCE 3
Article rédigé par
H.Puffeney - France 3
France Télévisions

Un attentat a été déjoué en France. Cinq femmes dont au moins une mineure ont été interpellées à Béziers (Hérault) dans la nuit du samedi 3 avril au dimanche 4 avril. Le journaliste Hugo Puffeney est en direct des locaux de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) pour donner des précisions.

Dimanche 4 avril, que sait-on de ce projet d’attentat déjoué ? “Quatre des cinq femmes sont en cours d’audition dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). La cinquième personne, une mineure, est entendue localement par les juges. Elles ont toutes été interpellées ce matin dans le quartier de la Devèze à Béziers. Elles font partie de la même famille. C’est une mère et ses quatre filles. Mais seule l’une des personnes est visée par l’opération”, explique le journaliste Hugo Puffeney en direct des locaux de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

“Les églises étaient très clairement ciblées

Une enquête a été ouverte pour association de malfaiteurs terroriste par le parquet national antiterroriste. Quel était le projet d’attentat ? “Selon nos informations, les églises étaient très clairement ciblées. L’une des personnes était résolue, déterminée à passer à l’acte. Les enquêteurs vont tenter d’éclaircir le mode opératoire pendant les gardes à vue. En tout cas, une source proche du dossier nous confie ce soir qu’aucune arme à feu n’a été saisie ce matin lors des perquisitions", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.