Cet article date de plus de sept ans.

JMJ : "Pas de hausse du dispositif de sécurité"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
JMJ : "Pas de hausse du dispositif de sécurité"
JMJ : "Pas de hausse du dispositif de sécurité" JMJ : "Pas de hausse du dispositif de sécurité" (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Après l'annonce de l'égorgement du prêtre à Rouen (Seine-Maritime), les organisateurs des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Cracovie (Pologne) ne cèdent pas à la psychose.

Charlotte Gillard est en duplex de Cracovie (Pologne), aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), et revient sur le dispositif de sécurité après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). "Etonnament, même si l'on sent les policiers polonais très attentifs, le dispositif de sécurité n'a pas été modifié depuis ce matin : 20 000 policiers ont été déployés et 7 000 rien que pour sécuriser les frontières et l'aéroport de Cracovie, où le pape François est attendu demain", indique la journaliste. 

Précautions d'usage

Pour la cérémonie d'ouverture ce soir, il n'y a pas de contraintes particulières si ce n'est un périmètre d'action où des fouilles aléatoires sont effectuées. "C'est déjà un effort conséquent pour le gouvernement polonais et si celui-ci a décidé de ne pas durcir ses contrôles, c'est peut-être pour éviter d'alimenter la psychose. La Pologne a toutefois précisé que le pays n'était pas une destination ciblée par les terroristes, mais que toutes les précautions d'usage étaient prises", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.