Cet article date de plus de sept ans.

JMJ : l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray résonne jusqu'en Pologne

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
jmj -
jmj jmj - (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

L'attentat à Saint-Etienne-du-Rouvray a eu lieu le jour même de l'ouverture des Journées mondiales de la jeunesse en Pologne, ce mardi 26 juillet. Deux millions de catholiques sont attendus à Cracovie. Et parmi eux, des milliers de jeunes français.

Ce mardi soir, la messe d'ouverture des JMJ a été empreinte d'émotion. La journaliste de France 3, Charlotte Gillard, en direct de Cracovie (Pologne), affirme que les premiers mots de l'archevêque de Cracovie ont été dédiés à toutes les victimes du terrorisme dans le monde, et particulièrement au père Jacques Hamel, assassiné ce mardi matin à Saint-Etienne-du-Rouvray.

La sécurité non renforcée

Il y a eu des moments de prière et de recueillement, mais cette messe s'est voulue chantante et joyeuse, à l'image de l'état d'esprit des Français qui ont confié à l'envoyée spéciale de France 3 : "Nous ne laisserons pas ces terroristes nous gâcher ces moments de partage et de fête".

Après ce nouvel attentat islamiste sur le sol européen, le dispositif de sécurité des JMJ n'a pas été renforcé, mais il est déjà important : 20 000 policiers et militaires ont été déployés et 7 000 rien que pour sécuriser les frontières et l'aéroport de Cracovie, où le pape François est attendu demain mercredi.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.