Cet article date de plus de sept ans.

Allemagne : arrestation d'un agent du renseignement intérieur soupçonné de préparer un attentat islamiste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Allemagne : arrestation d'un agent du renseignement intérieur soupçonné de préparer un attentat islamiste
Allemagne : arrestation d'un agent du renseignement intérieur soupçonné de préparer un attentat islamiste Allemagne : arrestation d'un agent du renseignement intérieur soupçonné de préparer un attentat islamiste (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

L'Allemagne découvre qu'un de ses agents du renseignement intérieur est en fait un islamiste présumé. L'homme a été arrêté.

Un employé du service de renseignement intérieur allemand soupçonné de préparer un attentat islamiste contre le siège de la centrale à Cologne a été arrêté. C'est ce qu'ont indiqué hier, mardi 29 novembre, les publications allemandes Der Spiegel et Die Welt. Est-on dans une affaire d'espion infiltré ? "On est en présence d'un homme qui a su brouiller les pistes. Converti à l'islam il y a deux ans à l'insu de sa propre famille, il a été recruté en avril dernier par les services de renseignement intérieur allemands", explique Amaury Guibert en direct de Berlin en Allemagne.

Le scénario de l'infiltration inquiète

Les services du renseignement n'avaient alors rien décelé. Peu de temps après, il a proposé sur internet des informations sensibles concernant son travail. "Il était notamment chargé de surveiller la scène islamiste allemande et a été immédiatement repéré, car il avait proposé ces informations à l'un de ses collègues infiltré sur ce forum de discussion. Le suspect a expliqué qu'il voulait commettre un attentat contre le siège des renseignements intérieurs. Un simple projet toutefois, il n' y avait pas de danger concret selon les enquêteurs. Reste que ce scénario de l'infiltration inquiète. C'est pas la première fois que ça arrive. Au début du mois, le contre-espionnage militaire avait ainsi identifié une vingtaine d'islamistes dans les rangs de l'armée allemande", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.