Indonésie : une cathédrale visée par un attentat suicide après la messe des Rameaux

Au moins 20 personnes ont été blessées a indiqué la police, sans donner plus de précision sur leur état.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un attentat-suicide a été mené contre une église de Makassar, en Indonésie, le 28 mars 2021. (DAENG MANSUR / AP)

Au moins 20 personnes ont été blessées, dimanche 28 mars, dans un attentat suicide qui a visé la cathédrale de Makassar, dans l'est de l'Indonésie. L'attaque est intervenue après la messe des Rameaux, célébration qui marque pour les Chrétiens le début de la Semaine Sainte. Les deux assaillants qui ont mené l'attaque ont été tués, a précisé le ministre coordinateur de la Sécurité. 

"Deux personnes circulaient à moto quand l'explosion s'est produite au principal portail de l'église, les assaillants tentaient d'entrer dans le périmètre de l'église", a déclaré le porte-parole de la police nationale. "La moto a été détruite et il y a des morceaux de corps. Nous sommes toujours en train (...) d'essayer d'identifier le sexe des assaillants."

Les églises ont par le passé été la cible d'extrémistes en Indonésie, qui est le pays à majorité musulmane le plus peuplé au monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.