Attentat du Thalys : Ayoub El-Khazzani a livré des informations

18 mois après l'attentat raté contre un Thalys, Ayoub El-Khazzani a reconnu mercredi 14 décembre pour la première fois son implication dans l'attaque jihadiste.

Cette vidéo n'est plus disponible

Après de longs mois de silence, Ayoub El-Khazzani a commencé à s'expliquer. Le jeune jihadiste, maîtrisé dans le train Bruxelles-Paris en août 2015 alors qu'il était armé d'une Kalachnikov, a donné hier, mercredi 14 décembre, sa version des faits. "Il ne comptait pas s'en prendre à des civils", explique son avocate, Me Sarah Mauger-Poliak.

Une cible précise

Durant ce premier interrogatoire, qui a duré cinq heures, Ayoub El-Khazzani a affirmé qu'il avait pour mission de tirer sur une cible déterminée, mais pas d'ouvrir le feu de manière aléatoire. Le jeune jihadiste a confié s'être rendu en Syrie, et avoir été en contact avec Abdelhamid Abaaoud. Ce dernier était-il le donneur d'ordre de la tentative d'attentat contre le Thalys ? Les enquêteurs le pensent.

Le JT
Les autres sujets du JT
18 mois après l\'attentat raté contre un Thalys, Ayoub El-Khazzani a reconnu mercredi 14 décembre pour la première fois son implication dans l\'attaque jihadiste.
18 mois après l'attentat raté contre un Thalys, Ayoub El-Khazzani a reconnu mercredi 14 décembre pour la première fois son implication dans l'attaque jihadiste. (France 3)