Strasbourg : le marché de Noël placé sous étroite surveillance

Le plus célèbre des marchés de Noël, celui de Strasbourg (Bas-Rhin), ouvre ses portes vendredi 22 novembre. Une fête qui restera marquée par le souvenir du 11 décembre 2018, lorsqu'un homme armé d'un pistolet et d'un couteau a semé la terreur. Le dispositif de sécurité a donc été nettement renforcé.

france 3

Aux pieds de la cathédrale de Strasbourg (Bas-Rhin), c'est un marché de Noël 2019 qui s'ouvre, vendredi 22 novembre, sous très haute sécurité. Dès le coup d'envoi des festivités dans l'après-midi, la présence policière est bien présente partout dans la ville, avec des fouilles systématiques à l'entrée du périmètre de sécurité. Un dispositif hors norme présenté par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qui évoque "près de 760 personnes" mobilisées, tous corps confondus, pour assurer la sécurité.

Les touristes ont tourné la page

Le 11 décembre 2018, un terroriste sème la panique dans les rues du marché de Noël, quelques minutes avant la fermeture. Armé d'un pistolet et d'un couteau, il tue cinq hommes et blesse dix personnes avant d'être abattu par la police après deux jours de cavale. Vendredi matin, les commerçants préparent l'ouverture de leur boutique, mais pour certains, le souvenir de l'attentat est encore bien présent. Les touristes, eux, semblent avoir tourné la page. Les hôtels de la ville affichent cette année un taux de remplissage de 85%. Cette 450e édition de l'un des marchés de Noël les plus célèbres d'Europe sera placée sous le signe d'un dispositif de sécurité sans précédent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une patrouille de gendarmes sur le marché de Noël à Strasbourg (Bas-Rhin), le 14 décembre 2018. 
Une patrouille de gendarmes sur le marché de Noël à Strasbourg (Bas-Rhin), le 14 décembre 2018.  (PATRICK HERTZOG / AFP)