Attentat à Strasbourg : un troisième frère de Cherif Chekatt, fiché S, ne fait pas partie des gardés à vue

Deux autres frères ont, eux, été placés en garde à vue, tout comme les parents de Cherif Chekatt.

Un barrage filtrant sur le pont de Kehl, entre la France et l\'Allemagne, le 12 décembre 2018, au lendemain d el\'attentat de Strasbourg. 
Un barrage filtrant sur le pont de Kehl, entre la France et l'Allemagne, le 12 décembre 2018, au lendemain d el'attentat de Strasbourg.  (MARC ROLLMANN / MAXPPP)

Dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Strasbourg, survenu mardi 11 décembre, franceinfo a appris mercredi qu'un frère de Cherif Chekatt, le principal suspect, est fiché S. Il n'a pas été placé en garde à vue, contrairement à deux autres de ses frères et de ses parents, qui l'ont été dans la nuit de mardi à mercredi. Aucune de ces quatre personnes ne sont, elles, fichées S.

Parmi les deux frères de l'auteur présumé de l'attaque placés en garde à vue, l'un d'eux, très proche de Cherif Chekatt, fait l'objet d'un signalement du SRRT, le Service régional du renseignement territorial. Il appartient à la mouvance salafiste de Strasbourg.

La Police nationale a diffusé mercredi 12 décembre un appel à témoin, concernant Cherif Chekatt. Le suspect de l'attentat de Strasbourg est toujours en fuite. Le téléphone n'a pas encore borné.