Samuel Paty : l’hommage raccourci en raison de la pandémie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Samuel Paty : l’hommage raccourci en raison de la pandémie
Article rédigé par
F. Mathieux, V. Ponsy, M-C. Roupie, L. Audin, D. Iberrakène, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

Pour nombre de professeurs et de parents d’élèves, l’hommage à Samuel Paty n’est pas à la hauteur du traumatisme ressenti, en raison du contexte sanitaire. 

Lundi 2 novembre, la rentrée commencera dans toutes les écoles par un hommage à Samuel Paty, deux semaines après son assassinat. Élèves et enseignants observeront une minute de silence à 11 heures. Les professeurs sont en première ligne, et s’inquiètent. L’hommage rendu à leur collègue assassiné, les professeurs l’imaginait autrement. Le temps de recueillement a été raccourci en raison des contraintes sanitaires. 

Lecture de la lettre de Jean Jaurès

Les enseignants comptaient néanmoins sur cette réunion pour trouver les mots à adresser aux enfants. "On ne peut pas se retrouver juste avec une minute de silence sans échange, sans explications", déplore Olivier Chapuis, professeur. Les enseignants liront, chacun dans leur classe, la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs. Cette rentrée, impactée par le confinement et l’assassinat de Samuel Paty, ne sera comme aucune autre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Assassinat de Samuel Paty

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.