Béziers : une plainte contre X déposée après des appels d'internautes à brûler une mosquée

Des internautes, clairement identifiés, ont appelé à "cramer la mosquée de Béziers" dans des messages postés sur Facebook, au lendemain de l'assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine.

Article rédigé par
Avec France Bleu Hérault - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Une plainte contre X a été déposée mardi 20 octobre par la grande mosquée de Béziers à la suite d'appels d'internautes à brûler une mosquée de la ville, rapporte France Bleu Hérault.

Des internautes, clairement identifiés, ont appelé à s'en prendre à la grande mosquée du quartier de la Devéze, dans des messages postés samedi, au lendemain de l'assassinat par un terroriste tchètchène du professeur d'histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). "Vous voulez rendre hommage à cet enseignant ? Allez cramer la mosquée de Béziers. Faites passer le message qu’il y en a marre", pouvait-on lire sur Facebook, avant que les échanges ne disparaissent.

D'autres internautes ont ensuite réagi et incité au passage à l'acte. Les auteurs ont été identifiés. Ils n'habitent pas forcément l'Hérault. L'affaire est prise très au sérieux, indique France Bleu Hérault, qui assure que la plainte est remontée dans la journée au parquet de Béziers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.