Cet article date de plus d'un an.

Attaque terroriste : l'effroi après le drame

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Attaque terroriste : l'effroi après le drame
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Guttin, H.Puffeney, T.Cuny, I.Bornacin, F.Daireaux, A.Gouty, V.Piffeteau, France 3 île-de-France, L.Latour, A-C, Poignard - France 2
France Télévisions

Samedi 17 octobre, devant le collège où travaillait l'enseignant d'histoire-géographie décapité, élèves, parents et riverains se sont rassemblés pour rendre hommage à la victime. Anne-Claire Poignard, journaliste pour France Télévisions apporte des précisions sur l'assaillant.

Samedi 17 octobre, enseignants, élèves, parents d'élèves et riverains ont marché, des roses à la main, jusqu'au collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) où exerçait le professeur d'histoire assassiné vendredi 16 octobre. Une cellule psychologique a été ouverte dans le collège. Tout au long de la matinée, les parents sont nombreux à y accompagner leur enfant.

Des précisions sur l'assaillant

Anne-Claire Poignard est en direct de la périphérie d'Evreux (Eure) où l'assaillant était domicilié, à 80 kilomètres de l'attaque. La journaliste de France Télévisions apporte des précisions sur l'assaillant : "Ce que nous savons de lui c'est qu'il s'agit d'un jeune homme de 18 ans, un jeune russe, d'origine tchétchène, né à Moscou en 2002. Selon nos informations, il était arrivé en France il y a trois ans. Ce jeune homme était connu à Evreux des services de police, pour des faits de violence mais il n'était pas connu pour des faits de radicalisation."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.