Attentat déjoué : le point sur l'enquête

C'est la DGSI qui a permis de déjouer cet attentat. L'arrestation des deux hommes arétés samedi dernier a été rendue publique ce mardi 22 décembre. France 3 fait le point.

France 3

Ce mardi 22 décembre, le ministère de l'Intérieur a rendu publique l'arrestation de deux hommes soupçonnés d'avoir un projet d'attentat. La journaliste Nathalie Pérez fait le point. "Ce que l'on sait, c'est que les deux hommes étaient en phase de préparation active des attentats. Il avait déjà réuni une importante somme d'argent. Des fonds qui pourraient provenir de Syrie. Ils cherchaient à se procurer des armes et à recruter des complices afin de pouvoir passer à l'acte", explique la journaliste. 

Ils n'étaient pas fichés

L'enquête est antérieure aux attentats de Paris. "Elle remonte à août dernier, lorsque les enquêteurs ont obtenu un renseignement sur l'un des deux suspects, un homme qui s'était fait remarquer aux prières de rue. Si les deux hommes, des Français d'origine congolaise et marocaine n'étaient pas fichés S, les enquêteurs ont pris le renseignement très sérieux et il a débouché sur l'incarcération samedi dernier de ces deux terroristes présumés", souligne Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le commissariat central d\'Orléans était, selon les informations de France 2, une des cibles envisagées par les deux suspects de l\'attentat déjoué annoncé par Bernard Cazeneuve le 22 décembre 2015.
Le commissariat central d'Orléans était, selon les informations de France 2, une des cibles envisagées par les deux suspects de l'attentat déjoué annoncé par Bernard Cazeneuve le 22 décembre 2015. (MAXPPP)