Attentat déjoué à Toulon : un jeune toulonnais interpellé

Un jeune toulonnais a été mis en examen pour avoir projeté d'attaquer des militaires de la base navale de Toulon. France 3 revient sur les faits.

France 3

La base navale de Toulon, port d'attache du porte-avions Charles-de-Gaulle, des sous-marins nucléaires et de quelque 12 000 militaires et civiles de la marine nationale, était la cible d'un projet d'attentat déjoué le 29 octobre dernier. Un suspect a été interpellé et mis en examen.

"Un soulagement"

Le suspect originaire de Toulon, Hakim, 25 ans, faisait l'objet d'une fiche S. Une surveillance des services de renseignements déclenchée il y a un an après la publication de messages glorifiant le groupe Etat islamique sur les réseaux sociaux et deux tentatives de passage en Syrie.

Les enquêteurs découvrent qu'il est en relation avec un autre jihadiste français parti en Syrie : Mustapha M. C'est ce dernier qui l'aurait poussé à commettre un attentat sur le sol français. Hakim tente de se procurer une kalachnikov, sans succès, et achète sur internet un couteau de combat et deux cagoules. La police intercepte les colis et arrête le suspect. "C'est un soulagement parce qu'on a évité un drame potentiel", affirme pour sa part Marc Demier, général de brigade. Ce projet d'attaque intervient quatre mois après une affaire similaire. Trois hommes avaient tenté de mener une action terroriste contre le camp militaire de Fort Béar.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de Toulon, où exerçait \"la mère Teresa des HLM\"
Vue de Toulon, où exerçait "la mère Teresa des HLM" (MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR / AFP)