Procès des attentats du 13-Novembre : une webradio permettra aux parties civiles de suivre les débats

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès des attentats du 13-Novembre : une webradio aux parties civiles permettra aux parties civiles de suivre les débats
France 3
Article rédigé par
France 3 Île-de-France, M.Prévost, F.Olivier, L.Simondet, M.Laban, S.Bechir, V.Lejeune - France 3
France Télévisions

Les nombreux proches des victimes des attentats du 13-Novembre souhaitent assister au procès. Pour suivre les débats, une webradio va être mise en place.

Hugo Sarrade fait partie des personnes décédées le soir du 13 novembre 2015, lors des attentats de Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Alors que le procès va s’ouvrir, mercredi 8 septembre, son père, Stéphane Sarrade, souhaite pouvoir suivre les débats à distance. Cela sera possible grâce à la création d’une webradio qui les retransmettra. "Ça permet aussi d’écouter sans avoir la charge émotionnelle d’être présent", confie le père de famille. 

Un dispositif inédit

C’est un dispositif inédit en France qui sera testé à l’occasion d’un procès hors normes. Toutes les parties civiles qui le souhaitent pourront suivre les débats via des liaisons sécurisées et élaborées pour éviter de possibles piratages. Ils seront diffusés "avec un léger différé qui nous permettra de couper cette webradio en cas d’incident notable dans la salle d’audience", précise Julien Quéré, conseiller à la première présidence en charge de l’organisation du procès. De leur côté, certains avocats alertent sur le risque de raviver des états de stress post-traumatique, en particulier chez les victimes isolées. Un numéro d’appel d’urgence a donc été créé pour leur venir en aide si besoin. Comme tous les procès pour terrorisme, celui-ci sera filmé et destiné aux archives nationales. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.