Cet article date de plus de trois ans.

Bataclan : un homme devant la justice pour s'être fait passer pour une victime

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Bataclan : un homme devant la justice pour s'être fait passer pour une victime
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un homme de 29 ans comparait devant la justice ce vendredi 1er décembre, pour s'être fait passer pour une victime de l'attentat du Bataclan. Il avait même été filmé alors qu'il prétendait avoir vécu le pire.

Comment aurions-nous pu ne pas avoir confiance en Cédric Rey et ne pas croire en son récit ? Après les attentats du 13 novembre 2016, ce jeune ambulancier avait affirmé s'être trouvé au Bataclan le soir des événements. Il avait ainsi donné de nombreuses interviews pour témoigner. Il s'était mis en arrêt maladie pendant de longues semaines et s'était même fait tatouer un dessin de Marianne avec le Bataclan en fond.

Repéré grâce à la géolocalisation du téléphone portable

Cependant, la commission d'indemnisation des victimes a décelé des incohérences dans son récit. Puis, la géolocalisation de son téléphone portable a permis aux enquêteurs d'établir que Cédric Rey se trouvait en réalité à 30 kilomètres du Bataclan au moment de l'attentat. L'homme a été incarcéré et la justice de Versailles (Yvelines) doit trancher. Il encourt une peine de cinq ans de prison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.